Oui, Seigneur des Ténèbres

Le Seigneur des Ténèbres vous a envoyé en mission avec d’autres larbins. Mais vous revenez bredouille… Comment réussirez-vous à justifier votre échec afin d’éviter la colère de votre supérieur ? Après tout, c’est aussi la faute des autres que la mission a capotée !

Oui, Seigneur des Ténèbres

Créé par un groupe d’italiens et édité par Edge Entertainment, ce jeu de carte est très proche du jeu de rôle et peut être joué jusqu’à 16 personnes. L’un des participants sera le Seigneur des Ténèbres devant lesquels les autres joueurs, les larbins, vont devoir se justifier de l’échec de leur mission.


Le Regard qui Tue

Le but de ce jeu est de se trouver une excuse valable, grâce aux cartes que l’on a pioché, et de reporter la faute sur les autres joueurs. Car si le Seigneur des Ténèbres n’est pas satisfait de la réponse, le joueur se prend une carte « Regard Noir » et, au bout de trois, il perd. La partie continue ainsi jusqu’à ce qu’il n’en reste plus qu’un.

Pour que les joueurs puissent trouver des excuses et accuser les autres (parfois même se défendre en accusant la personne qui vous accuse), ils disposent de deux types de cartes :

  • Les cartes Excuse, qui indiquent un personnage, un lieu ou un objet loufoque. Par exemple, vous pourrez tomber sur une épée soluble dans l’eau, un mur infranchissable ou une momie !
  • Les cartes Action, qui permet, une fois son excuse énoncée, de reporter la faute sur un autre joueur. Certaines de ces cartes permettent d’interrompre un joueur juste après son excuse ou après qu’il ait accusé quelqu’un.

Déroulement d’un tour

Au début du tour, le joueur choisi au minimum deux cartes Excuses et trouve une explication viable à donner au Seigneur des Ténèbres. Une fois qu’il a jeté la faute sur quelqu’un d’autre, il pioche de nouvelles cartes Excuses pour la prochaine fois que ça tombe sur sa poire et c’est au tour du joueur accusé.

Pour mieux vous illustrer la chose, voici un exemple de partie :

-Alors, larbins ! Pourquoi est-ce que vous n’avez pas trouvés cette maudite relique ? Elle était dans un labyrinthe oublié pourtant ! TOI ! Dis-moi pourquoi et je te laisserai peut-être la vie sauve…

-Mortis mon Maître… J’étais allé chercher une Echelle de l’infinie pour franchir des Murs Infranchissables du labyrinthe mais LUI l’a découpé avec son Epée (de) Batard(e) !

-Alors… Dis-moi pourquoi tu as empêché ton camarade d’infortune à franchir les murs du labyrinthe ?

-Mon Seigneur, je l’ai fait pour alimenter le feu du Zeppelin Gobelin et voyager vers l’Île isolée où est situé le labyrinthe. En passant par-dessus, on l’aurai récupéré sans problème. Mais lui a oublié la Corde en Soie Elfique !


Et ainsi de suite jusqu’au moment où un regard noir tombe sur un joueur ne donnant pas d’excuse valable à notre bon Maitre a tous !

Un jeu Roleplay

Comme vous avez pu le constater, ce jeu est très proche du jeu de rôle car les joueurs incarnent des larbins (ou PJ) qui doivent s’excuser auprès de leur Seigneur des Ténèbres (ou MJ). C’est son gros point fort et en même temps, son gros point faible car les rôlistes se prendront très vite au jeu et auront assez de répartit pour trouver une excuse ; alors que les joueurs moins habitués à l’improvisation, même en ayant l’aide des cartes, seront assez vite dépassés. Si cela arrive, il sera toujours possible d’aider ceux-ci pour que tout le monde puisse s’amuser !

Comme pour le jeu de rôle, il est fortement conseillé de ne pas dépasser 6 ou 7 joueurs pour la première partie. Sinon ça sera un joyeux bordel et il y a des chances pour que les participants se perdent en cours de route. Mais ça sera une chose à tenter quand vous maîtriserez bien le jeu !


 

Ce jeu a ambiance est très bien pour les soirées entre amis et une partie peut dépasser les 20 minutes si les joueurs ont de la bouteille en matière d’improvisation ! Que l’on soit joueur ou Seigneur des Ténèbres, on peut facilement se taper des barres à se tirer dans les pattes et à trouver les excuses les plus farfelues pour s’en sortir. Par contre, le fait d’être un larbin qui doit cirer les pompes de son boss ne peut pas plaire à tout le monde et je vous conseille de bien préciser le but du jeu avant de commencer.

Sur ce, bonne mission à vous ! Et si ça capote, rappelez-vous que c’est toujours de la faute des autres !

 

Les images sont la propriété de “Edge Entertainment” et de ses auteurs, tous droits leurs sont réservés.


Suivez nous sur nos différentes pages afin de suivre notre actu’ Ludique :
Facebook – YoutubeInstagram – Twitter

Laisser une réponse