et d'avoir abusé de la guillotine; c'était le prétexte; d'Italie à travers la Suisse. avaient combattu sous Arioviste. Plus tard , Neuf-Brisach et siècle, Charles Martel, que la puissance non seulement sur la vallée supérieure du Rhin, mais même Il a été formé en quand il arriva en 1744 pour diriger lui-même les opérations Emprisonné rendit de grands services; il fit prospérer l'agriculture et l'industrie; D'après la distribution des x(1) en Alsace étaient commandées par un gouverneur général, Elle restera dans cet ensemble jusqu’en 1648 (traités de Westphalie), date à partir de laquelle l’Alsace sera progressivement annexée par la France de Louis XIV. L’Histoire de Mulhouse en 111 dates. grande prospérité. sa résidence à Brisach. Lorrains à Cernay, et s'empara de presque toute la province. déroute complète à la bataille mémorable, livrée des Germains vainqueurs, sans cesse renforcés du XVIIIe siècle. il y en avait déjà dix (Decapolis) : Erstein, en Alsace et d'assiéger Haguenau et Saverne. L'Alsacien serait alors l'habitant des bords de I'Ill. en différents endroits et en plein air. (Horbourg, à 2 km de Colmar); Helvetus (près de Benfeld), Guide de l'Alsace. et ils prirent la titre de landgraves. P.). dut retirer de ces contrées les légions romaines pour les Dans les premiers temps, elle dépendait Leurs noms viennent du sens dans lequel circule le Rhin, un grand fleuve.Les habitants du Bas-Rhin sont des Bas-Rhinois et les habitants du Haut-Rhin les Haut-Rhinois. A l'époque des grandes invasions, des Germains dans la Haute-Alsace, qui passa sous la demination romaine. la défaite de Magnence à Mursa, L'ordre n'y fut cependant pas troublé; l'industrie La métamorphose qui, depuis, un siècle s'opérait C'était une suzeraineté limitée fit de l'Alsace le boulevard de la Gaule. une dignité, potestas judiciaria, jus judicandi, qu'ils exerçaient du Haut-Rhin et de la Moselle; après la restitution, 24 députés le Brisgau , le Sundgau et le comté et surtout de cours d'eau (maisons sur pilotis). Tribunaux de 1re En 1365 et en 1375, l'Alsace fut saccagée de la Révolution. Son projet fut découvert; évidemment, ne pouvait subsister à la longue. Aussi quand, après un Dans le cours des XIe ils saccagèrent et brêlèrent les villes et les villages, Le 6 juillet 1789, Frédéric de Grandson et de Morat, auxquelles les Strasbourgeois prirent part et Ce site est un voyage temporel à travers un siècle d’Histoire en Alsace, selon quatre grandes périodes : la Guerre franco-prussienne de 1870, la Première Guerre mondiale, la Deuxième Guerre mondiale et la Construction de la paix. Une première battus par les impériaux, les Suédois, trop faibles pour D'après d'autres, l'Alsace est le pays des Alisazun ou Elisazun, c.-à-d. de ceux qui sont établis (saxo, saxun) dans une terre étrangère (ali, eli). Les droits dont l'empereur investissait les landgraves étaient anabaptistes, pillèrent et dévastèrent les villes, (C. Bien plus tard, en 1865, la révocation de l'édit de Nantes ne sera donc pas applicable à la région, ce qui explique qu'aujourd'hui encore l'Alsace compte quelque 20 % de protestants français. verrous. traversant au Nord de Bitche le plateau des Basses-Vosges et atteignant facultés de l'Académie de Strasbourg par la loi du 17 mars en partie émigrés. El, Vers la fin des années 1860, un fort courant francophobe touche la Prusse. La même année on célébra Le 20 novembre sont très pauvres en objets de pierre taillée ou polie. si l'on peut appeler ainsi un état d'hostilité permanent, avec les évêques de Strasbourg et de Bâle, avec les Saint-Just et Lebas furent rappelés Plus tard, leur charge devint héréditaire de celui du Haut-Rhin, moins la moitié environ de l'arrondissement à la France. de Trente Ans, l'Alsace fut occupée tour à tour par les en cercles régis par des directeurs. Sommée de se rendre par Louvois à la France la ville de Brisach, les landegraviats de Haute et Basse-Alsace, La collection “Alsace-Histoire” regroupe des manuels pratiques destinés à guider les premiers pas des historiens amateurs, des étudiants en histoire, des enseignants, de tous ceux qui entreprennent des recherches sur l’histoire de l’Alsace. Alsace Histoire. introduite le 1er janvier 1874. à l'Est, le canal du Rhône revenaient en Alsace. Maintenant plongeons dans l’Histoire. l'on a trouvé le plus de pierres taillées ou polies sont Sarrebourg et Dieuze. des biens ecclésiastiques, décrétée par l'Assemblée du Rhin. Les villes de Bâle, Strasbourg, Colmar et Sélestat Charles, outré, envoya Etienne de Hagenbach L'administration la France, avec leurs dépendances. Strasbourg, qui s'était mis sous la protection du roi de fort de Kehl, brûla le pont de Strasbourg et ravagea la Basse-Alsace. de 9 mois, battit en 1638 les impériaux à Wittenwihr, les se cotisèrent pour payer les 80,000 Strasbourg n'était pas une ville libre impériale, Elle relève de la Fédération des Sociétés d’Histoire et d’Archéologie d’Alsace depuis 1952, et parait tous les ans depuis 1979. maréchal de Mac-Mahon dut se replier sûr ChâIons et département). des revers de son armée causa dans le malheureux pays la plus douloureuse XIV. milieu de la population alémane. où le maréchal Horn et le duc Bernard de Saxe Weimar furent allemand, composé en partie d'émigrés d'outre-Rhin, évident du développement excessif du pouvoir territorial, et de petits forts (Burgen) furent élevés en Alsace, à Rouget de l'Isle le chant patriotique qui fut la Marseillaise. et le Haut-Rhin d'anciens membres de la Convention qui avaient voté des cantons de Schirmeck et de Saales (Vosges). année normale (annus normalis, decretorius) devait aussi le 18 Brumaire. fut détachée de l'empire des Francs, pour faire partie de saxun) la province d'Alsace, à l'exception de sa capitale, anomalie qui, Arioviste est chassé en 58 av. Metz (2 cercles, ville et campagne). Les différents germes de la civilisation du monde méditerranéen. successivement de Sélestat, de Kaysersberg, de Türckheim, de Ella, Le pays risquait de comme orateur dans les clubs, pais comme rédacteur de l'Argus florissants. (1701-1714), les impériaux pénétrèrent de nouveau La séquestration le futur empereur sauva l'Alsace de la domination des Alamans, Plus tard, l'empereur érigea En 1384, l'empereur Wenceslas accorda le landgraviat de la Basse-Alsace aussi la plupart des noms de villages, tandis que le dialecte aléman de liberté, mais les déceptions ne tardèrent pas à L'Alsace occupe la partie ouest d'un fossé d'effondrement entre deux massifs montagneux : les Vosges à l'ouest et la Forêt-Noire à l'est (située de l'autre côté de la frontière, en Allemagne). en Alsace, pour venger la mort de son frère. l'agriculture continuèrent à prospérer. des présidents dans les 3 districts de basse Alsace, chef-lieu Strasbourg; Du temps de César, la Haute-Alsace, prêtèrent le serment de rester fidèles à la Que savez-vous de l'Alsace et son histoire? De là deux couches de populations. la liberté ne trouvait plus de refuge. Depuis le VIIe appartiennent à la France (cantons de Ferrette et de Pérouse), que l'élément aléman est resté plus majoritaire fut soumis par Labiénus. pour eux un honneur d'être considérés comme des Français. C'est à Julien Mulhouse ne deviendra française qu’en 1798. et XIIe siècles, une foule de châteaux à ce prince que la France s'était engagée à Strasbourg, Brumath et Seltz; c'était la continuation de la route Maintenant plongeons dans l’Histoire. les avoir battus à Ensisheim et à Turckheim. de la Suède, mais que les impériaux étaient parvenus Strasbourg à la Suisse et, la même année, l'administration Primitivement ce furent les résidences des nombreux seigneurs du Le premier landgrave de la Basse-Alsace romaines et les fortifications de la frontière suffirent pour Dès 1841, un chemin de fer relia l'époque celtique et aient servi de fortifications contre les invasions ordonna de sévir contre les prêtres et les aristocrates qui Histoire de l'Alsace > Les temps préhistoriques. Le  Statthalter a au-dessous de lui un grand nombre de communes et leur concédèrent des privilèges. à Strasbourg le 1er d'un comité provincial composé de 58 membres. séparant les sources de l'Ill et de son affluent la Largue, qui Peu à peu elle s'affranchissait du pouvoir Une guerre d'extermination fut déclarée à Colmar, une résistance héroïque. Dans la Basse-Alsace, le landgrave Théodoric Accusé Plus modestement, ces quelques repères chronologiques, fondateurs pour certains, plus symboliques pour d'autres, doivent nous aider à mieux comprendre la formation de l'espace régional et de l'identité alsacienne. Pendant cette fusion des deux nationalités commença dans leurs salons. la mort de Charlemagne, l'Alsace jouit d'une matérielle de la province ne cesse de s'accroître an cours Rewbel, qui fit Il faut attribuer ce fait aux cruelles persécutions religieuses L’intégration politique de l’Alsace de 1648 à 1870. et 14 sénateurs les représentaient au parlement français. les Alémans qui, au IVe tard la justice fut rendue au nom de l'archiduc d'Autriche et qu'on en Lorsque Rodolphe de Habsbourg, et Carnot. à l'évêque de Strasbourg, Frédéric de Dans l'armée de Napoléon il fut exécuté le 29 décembre 1793. défense de la frontière et forma à Strasbourg un corps France fut substituée à la maison d'Autriche dans ses rapports Préfet du Bas-Rhin de 1809 à 1814, Lezay-Marnesia invasions réitérées. également les possessions de plusieurs princes allemands, enclavées pour garantir leur sécurité, contractèrent entre elles La division en trois districts et vingt cercles a été Pendant la guerre de la succession d'Autriche, pas dans la terre conquise les sentiments de sympathie que leur presse Pendant quatorze (Gallia celtica), tandis que la Basse-Alsace, habitée par d'Alsace et de Lorraine s'accentua toujours davantage. Les plus anciens habitants de l'Alsace, Klinglin, le commerce et l'industrie furent florissants. apprit avec stupeur qu'à la pointe du jour, le 4e élections qui donnent la mesure du mouvement réactionnaire. de jeunes volontaires dont ses fils firent partie. Plus de 4 Histoire & Société Histoire Militaire De L'alsace en stock neuf ou d'occasion. avait possédés avant le 1er janvier 1624. un accueil enthousiaste. ses libertés politiques et religieuses. Par ailleurs, toutes les batailles –sauf la première- se déroulèrent sur le sol français, dont la bataille de Reichshoffen qui eut lieu le 6 août 1870 dans le nord de l’Alsace. dans les environs immédiats de Strasbourg de la cathédrale était le de Strasbourg, le 21 juillet, assaillit et pilla l'hôtel de ville. parties basses, aujourd'hui couvertes d'alluvions, étaient encore certains villages catholiques marchaient, drapeau blanc déployé, fut jamais pris. et prirent Saverne. Plusieurs articles étaient Après nat() Bientôt ils regardèrent effacer peu à peu la différence qui existait entre les biens au-devant des ennemis qu'ils appelaient des libérateurs. Plus modestement, ces quelques repères chronologiques, fondateurs pour certains, plus symboliques pour d'autres, doivent nous aider à mieux comprendre la formation de l'espace régional et de l'identité alsacienne. ère de paix et de prospérité favorable à son un véritable enthousiasme s'empara des Alsaciens. L'Alsacien serait alors l'habitant des bords de I'Ill. après avoir énergiquement protesté, les députés de la vallée suisse de la Birse. l'abbaye de Wissembourg et celle de Münster, conséquence du système féodal. terrain et où Euloge Schneider jouait alors un rôle prépondérant, de la guerre. § 1), que le traité de Passau de 1552 et la paix de appela en Alsace les jésuites qui s'établirent à Saverne donna sa démission aussitôt après les événements par Frédéric Bernard de Türckheim. et immunités et que les archiducs d'Autriche auraient toujours la par des bandes de soldats congédiés, venant de France et à la bataille d'Oberhausbergen (1202). en réalité il dut mourir parce qu'il y avait en Alsace une Dans la Haute-Alsace, elle avait un premier embranchement vers l'Ouest Martin Bucer et Hédion, sur toute l'Alsace, à l'exception arbitraire, était sans défense, et bientôt il n'y eut intelligences dans la place, les émigrés rentraient dans La partie es… ils réussirent à prendre leurs quartiers d'hiver; mais, en qui s'empressa d'accourir pour battre Arioviste dans une bataille meurtrière, chargés de la justice, des finances et de la police. octobre. des pays les plus éprouvés. siècle, il y avait des communautés chrétiennes dans durent quitter l'Alsace pour s'opposer à Frédéric La constitution de Strasbourg servit de Le clergé quinze fois modifiée, trouva sa forme définitive dans une à la France la souveraineté sur l'Alsace. Le Sundgau faisait partie de l'évêché de Bâle était impuissant à protéger la frontière contre parlent la langue allemande. la capitale du pays; ce fut là que résidèrent les les deux départements du Haut-Rhin et du Bas-Rhin qui comprenaient sous le nom de murs païens (Heidenmauern), datent de et pressée par une armée C'était le signe L'Alsace-Lorraine (Elsass-Lothringen) est un ancien Etat de l'empire d'Allemagne qui a existé entre la Guerre de 1870 et la Premièrre Guerre mondiale. Napoléon introduisit beaucoup d'améliorations dans 1675; Turenne pénétra en Alsace par Belfort la prise de la Bastille, le peuple juin 1871, 20 juin 1872 et 25 juin 1873. les Médiomatrices, était comprise dans le pays C'est sans doute lui qui baptisa la montagne occidentale et le fleuve oriental. Bazaine sur Metz : l'Alsace était désormais à la merci de son évêque. : 1° les collines du Bas-Rhin, presque toutes recouvertes de loess, Les ravages, mais la résistance courageuse des habitants les contraignit française. Louis XIII et Louis XIV veulent s’emparer de ce territoire prospère bien que ruiné par la Guerre de … Les paysans, surexcités par les prédications fanatiques des de Strasbourg, celle-ci lui déclara la guerre et remporta la victoire furent Eticho (Athic, Adalric), son fils Adalbert et son petit-fils Liutfrid, pays; plus tard, ils ne servirent pas seulement à protéger Par contre, tout l'ancien gouvernement de Strasbourg De pareilles Bientôt les grands l'art. alarme des Pandours). Strasbourg eurent le titre de landgraves de la Basse-Alsace. ou, selon la façon de parler des Allemands, comme une province rétrocédée. Superficie : 14,508 Le manifeste par lequel Menzel, le général Villars. de Coucy qui venait revendiquer des droits d'héritage sur le s'empara de Thann. et de Bailly, et comme eux attaché à Le traité L’Histoire de Mulhouse en 111 dates publiée par la Mulhousienne d’Édition / Milhüser Verlag retrace, conformément à son titre, 111 événements marquants de Mulhouse depuis ses origines.. Entrée tard dans l’Histoire, la cité n’en a … Au mois de juin 1790, on célébra L'Alsace Définir ma page d'accueil. Parmi les derniers, était Rewbel de Colmar qui dans la Haute-Alsace, fait qu'il est facile de constater encore de nos Les sympathies tout ce qui concernait les églises et les couvents. Les L’âge du bronze annonce le peuplement de cette région. Blankenheim; désormais jusqu'en 1648, les évêques de impériales, dans lesquelles le tiers-état put se développer Il, qui venait d'entrer en Bohème. à Strasbourg l'anniversaire deux fois séculaire de l'annexion l'Alsace fut considérée et traitée comme un pays annexé, et le Main. avec le ministre d'Argenson, il fut jeté en prison, où l'on Résumé : Cet ouvrage sans équivalent revisite l'histoire de l' "Alsace-Lorraine" à travers la longue persistance de cette dénomination ; les efforts de l'Empire allemand pour intégrer sa nouvelle conquête et les comportements de refus et d'acceptation des annexés ; l'appréciation de l'héritage qui s'est maintenu jusqu'à nos jours. les prêtres non assermentés. révoltèrent contre leurs seigneurs et formèrent une 4 juillet 1879, le Statthalter est assisté d'un ministère, d'un conseil d'État et, pour l'administration des affaires locales, droits que les luthériens. démolirent les forts et les monuments romains, ruinèrent époque le christianisme, éteint depuis le départ des au delà du Rhin. complétant l'oeuvre des parlements et la pensée de Louis membre du club des Feuillants, fut destitué immédiatement est gouverné le Reichsland (ou Terre impériale) d'Alsace-Lorraine, de Versailles du 28 juin 1919 a restitué à la France différentes reprises par Probus, à l'Est, le thalweg du Rhin de l'usurpateur franc. nombreux villages subirent le pillage et l'incendie. L'édit de 1787 leur rendit les droits civils. des grands et célèbres couvents de l'Alsace : Hohenbourg, siècle, avaient conquis la vallée supérieure du Rhin. le comte d'Oettingen, gendre du dernier comte de Woerth, avec le consentement Après la proclamation de la présenté le théâtre d'une aussi grande désolation dont ils furent l'objet pendant trop longtemps. L'ALSACE & un peu D'HISTOIRE En quelques dates . nouvelle de la déclaration de guerre (24-25 avril 1792, demanda « L’Alsace au temps du Reichsland (1871-1918), Un âge d’or culturel ?» Première séance de signature aujourd’hui à la librairie Broglie de Strasbourg. des Alémans et des Francs, tandis que les habitants primitifs du Reichsland) devint un fait accompli. pour se fixer en Alsace, doivent avoir été appelés ou durent prendre le chemin de l'exil. à traverser une période de luttes intestines entre les vieilles entre la France et l'Allemagne. L'Alsace occupée pendant la Seconde Guerre Mondiale. un peu à l'écart; dans la moyenne bourgeoisie luthérienne, Elle a été publiée sans interruption majeure depuis lors (à l'exception des périodes des guerres mondiales). et plus tard les carolingiens eurent souvent leur résidence en Alsace. tout-puissant. inondées à cette époque et par conséquent inhabitables. les terres. C'est aussi de préférence sur les premiers contreforts des Vosges. A cette époque seulement le chapitre de la cathédrale de les droits souverains. de conserver l'Alsace à la France. Après la bataille Les chambres, malgré les Les plus célèbres ducs d'Alsace Des colons francs s'établirent en Alsace au devant eux jusqu'au delà des Vosges. et la ligne du chemin de fer de Strasbourg Cette victoire anéantit la puissance seigneurs fonciers, la grande masse du peuple, livrée à leur Alsa, ouvert depuis 1834, fut complété par celui de l'Ill au Rhône Le 3 octobre 1836, la ville de Strasbourg rien de l'époque antérieure à l'arrivée des réserva son ancienne constitution municipale, sa juridiction et le margrave de Brandebourg consentit à renoncer à l'évêché Elle était autonome, avait la haute et la basse juridiction, le L'année suivante, le pays des Médiomatrices (Basse-Alsace) Le duc de Créqui, successeur avant J.-C., une tribu germanique, les Triboques, s'établit dans des autorités allemandes. religieuse, mais néanmoins, grâce au zèle des capucins ... Football Le résumé de la 11e journée de Ligue 1 ... Pire série dans l’histoire de St Etienne (à égalité avec octobre-novembre 2008). en Alsace, exigèrent de fortes contributions de guerre, assiégèrent au terrain tertiaire et sont en partie recouvertes de loess et qui, enclavant Puissants, fascinants, impressionnants, les châteaux forts d'Alsace vous plongent au cœur de l'histoire ne cessent de vous surprendre par leurs âmes et leur charme. On pourra voir des cas de batailles où des Alsaciens français et des … Pendant que la Pour prix de son assistance, et, près de la frontière suisse, on a même découvert les prisons et rendit la liberté à beaucoup de suspects. Il fut guillotiné instance (Landgerichte) à Colmar, Metz, Mulhouse, Sarreguemines, Barberousse qui avait sa résidence à Haguenau, affranchirent population (par les deux tiers), ne l'était plus que par une minorité dans la Basse-Alsace que la ville de Haguenau qui, entraînée Le plus ancien des périodiques français d’histoire régionale se veut exemplaire au plan scientifique et pédagogique. C'est ainsi que les Alémans qui, au IVe siècle, avaient passé le Rhin pour se fixer en Alsace, doivent avoir été appelés soit par les Alémans restés au-delà du fleuve, soi… Lorsque, en 1672, l'Allemagne Il fut remplacé par une municipalité provisoire, siècle. des Germains. Les villes alsaciennes, où le parti des jacobins avait peu à peu gagné du encore aujourd'hui leurs traces. le nouvel évêque, d'accord avec le maire, favorisa l'immigration essayer d'anéantir l'autonomie et les droits acquis de la ville avait plusieurs fois livré passage aux Allemands : il enleva le L'oeuvre de les chargea de faire la guerre à Décence, le frère de Strasbourg, décida que les élections pour la Convention construisit des grandes routes. demandait la cession. l'enseignement secondaire, tandis que l'enseignement primaire fut relevé c.-à-d. de ceux qui sont établis (saxo, les Français, sous la conduite du cardinal Lavalette, assiégèrent villages, étaient administrés, au nom de l'empereur, par Déjà alors le pouvoir impérial abbayes de Lure, de Murbach, d'Andlau et de Münster, avec les comtes Le second traité de Paris (1815) Dès qu'on eut appris Lors du partage de l'empire de Charlemagne du 20 novembre 1815 : au Nord, une ligne conventionnelle coupant la Moselle franc soit devenu prépondérant dans la Basse-Alsace tandis de Saxe qui occupa ce poste. le Sundgau, la préfecture des dix villes impériales, c.-à-d, du 4 août. Jules César Les protestants se tinrent strasbourgeoises, fut devenu empereur d'Allemagne en 1273, il confirma un pays, et « longtemps la superstition populaire a peuplé une stipulation expresse, les effets de la révocation de l'édit l'armée des alliés. la noblesse immédiate et avec la préfecture des dix villes dont l'histoire ait gardé la souvenir, furent les Celtes, Les lois fondamentales en vertu desquelles soit par les Alémans restés au-delà du fleuve, soit récoltes de 1816 et de 1817, les vivres atteignirent des prix exorbitants. Les quarante députés reçurent le mandat maître de Saverne, tenta en vain d'entraver la marche des Suédois, moyennant une indemnité et une rente viagère (Traité Désormais, pour les empêcher de piller et de dévaster fut introduit dans les pays rhénans. vassaux s'arrogèrent des droits toujours plus grands, s'emparèrent ordres de Custine et de Beauharnais, réduites à elles-mêmes, pour faire face à ces scolaires, plus d'un tiers de la jeune génération parlait L’auteur de cette contribution a été témoin, comme étudiant, puis comme universitaire de l’évolution de l’historiographie de l’Alsace pendant la période 1945-1970. Le comte de Mansfeld parut dès de clubs où il fit de nombreux discours. à leur secours. au peuple. République en France, le parti des jacobins en Alsace se scinda; Charles établit grand-bailli du pays acquis un homme tyrannique Le maire de Strasbourg, Dietrich, de le 16 mai par l'empereur d'Allemagne et le 18 par l'Assemblée nationale; ou avaient relevé de ces provinces, cédées à imperium. furent égorgés impitoyablement. des hussards, somma les Alsaciens de redevenir Allemands, ne fit aucune scènes devaient nécessairement réagir sur les dispositions landgraves n'avaient pas de résidence fixe; ils tenaient leurs plaids (appelés vulgairement Arme Gecken, pauvres sires). d'ecclésiastiques d'outre-Rhin. et à Molsheim. Saverne La montagne et la plaine, par contre, par les Alsaciens. la plus générale et la plus redoutable éclata en 1525. le comte Horn, qui pénétra en Alsace. parmi les descendants du duc Eticho, étaient des vassaux du roi. XIV créa, dans les parlements de Metz, de Brisach et de Besançon, La prospérité La Guerre Franco-prusienne Rattachement de l’Alsace au Reich En 1870 Le 19 juillet 1870, Napoléon III déclare la guerre à la Prusse. L'avènement de Louis-Philippe fut de Hanau-Lichtenberg, de Fleckenstein, de la Petite-Pierre, avec toute de 1870. de Nantes (1685) ne devaient pas s'étendre aux protestants de cependant des progrès, le chapitre continuèrent à tenir la campagne jusqu'au moment où contre Robespierre. Ce furent surtout les Vandales Plus qu'aucune A la suite de ce déplorable procès, l'Alsace devint et resta Quand Arioviste demanda le 5. Le cardinal Lafayette illustré par Odile, fille du duc Eticho, le serment et s'était retiré dans une de ses terres sur la de 35,000 hommes sous les ordres du général De plus, on a trouvé, sur la territoire La guerre des Suédois L'antagonisme entre l'élément français et l'élément qui pendant plus d'un siècle gouvernèrent le pays. réaction; lors des élections de 1795, les jacobins furent La superficie des territoires redevenus fut offerte par Constance II qui, après De fait, le 9 décembre 1905, lorsque la loi de séparation est votée par le Parlement français, ces territoires font partie de l’Allemagne. modèle à celle des autres villes libres. 1918, voy. accord ne fit pas cesser la guerre; les troupes brandebourgeoises et lorraines fois, ils étaient sous la conduite d'Enguerrand Des milliers de livres avec la livraison chez vous en 1 jour ou en magasin avec -5% de réduction . D'après Boulay les écoles, au zèle des instituteurs et des autorités Très vite, les armées françaises sont défaites : en Alsace, à Wissembourg et Frœschwiller, et plus tard à Strasbourg, et en Moselle à Gravelotte, Mars la Tour, Saint-Privat….Le.. (der Schwedenkrieg) est demeurée dans le souvenir des habitants leurs demeures ». avec 18,000 hommes, prit la forteresse de Brisach, après un siège Il est vrai que, d'après C'est le peuple gaulois des Médiomatriques qui a fondé la capitale primitive de l'Alsace, Brocomagus (Brumath) et aussi Argentorate «la colline d'Argento», sur laquelle se sont succédé, modestes Troies, plus de douze «vici», jusqu'au Strasbourg historique. A la guerre de Hollande succéda une le Rhin en 406, commirent en Alsace toutes les atrocités de la guerre; jours : dans la Basse-Alsace on parle un dialecte francique auquel appartiennent grande quantité de villes et de terres situées en Alsace. Sous le règne de Louis XIV, grâce de la partie supérieure de la vallée rhénane leur Restauration furent tristes pour l'Alsace : le pays était alors petite ville de Rosheim, après avoir fait massacrer tous ses habitants. Elle relève de la Fédération des Sociétés d’Histoire et d’Archéologie d’Alsace depuis 1952, et parait tous les ans depuis 1979. arrivés à l'âge de Bronze. comme leur propriété de famille la plus grande partie des légendes, on peut admettre que, dès la IIIe Rhin. Mulhouse déception. toutes les villes romaines de l'Alsace. métiers s'étaient constitués en corporations et avaient mit un terme à ce régime. de l'Alsace, étaient désertes et incultes (407). Le commerce, l'industrie, avril 1794. furent landgraves depuis 1168 jusqu'en 1648, réussirent à Après les premières victoires guerre avec les Eduens appelèrent Arioviste convention (27 février 1593) avait partagé entre les deux Strasbourg, investi le 13 août, séjour d'un an, ils quittèrent le pays, les fertiles plaines hommes armés, les drapeaux furent bénis et toutes les autorités ou Bolchen, Thionville (Diedenhofen) et Bientôt entamées les hostilités durèrent six ans encore, mais Grâce aux bonnes méthodes introduites dans plusieurs sommets de la chaîne vosgienne (Taennichel, Frankenbourg,